Responsive image
 

Accueil

Bienvenue sur tro.bzh

Sur ce site vous trouverez une aide pour effectuer le Tro Breizh en individuel ou en groupe. Pour nous contacter, vous pouvez utiliser notre page Facebook https://www.facebook.com/trobzh ou l'adresse mail indiquée au bas de cette page yvon.autret@tro.bzh.

 

Le Tro Breizh c'est le tour de Bretagne qu'on effectue en passant par sept évêchés de la Bretagne historique: Saint-Pol-de-Léon, Tréguier, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Dol-de-Bretagne, Vannes et Quimper.

C'est une coutume qui s'enracine dans le Haut Moyen Age. En faisant le Tro Breizh, on honore sept évêques du VIe siècle considérés comme fondateurs en Bretagne Armorique: Paul-Aurélien à Saint-Pol-de-Léon, Tugdual à Tréguier, Brieuc à Saint-Brieuc, Malo à Saint-Malo, Samson à Dol-de-Bretagne, Patern à Vannes et Corentin à Quimper. Au Moyen-Age on parlait de pèlerinage des Sept Saints de Bretagne. C'est le terme qu'on retrouve dans les textes anciens, notamment au XIVe siècle dans le procès de canonisation de saint Yves.

Tro Breizh ou Trobreiz

L'écriture avec la terminaison ZH correspond au breton moderne unifié. Cependant, le terme Tro Breizh est utilisé pour toutes sortes de raisons sans rapport avec le pèlerinage des Sept Saints de Bretagne. C'est pour cette raison que de nombreux auteurs préfèrent utiliser le terme Trobreiz, normalement écrit en seul mot, qui évoque sans la moindre ambiguïté le pèlerinage sacré breton.

Faire le voyage des Sept Saints

Faire le pèlerinage des Sept Saints, ça n'est pas seulement passer par 7 évêchés, c'est aussi suivre des itinéraires médiévaux voire antiques. C'est passer par des lieux voire des sanctuaires où les pèlerins ont fait halte pendant des siècles, c'est marcher dans les pas des pèlerins des siècles passés.

De Saint-Pol-de-Léon à Tréguier, les pèlerins du Moyen-Âge passaient vraisemblablement par Locquénolé, Lanmeur, Plestin et Lannion. Suivant la saison, le détour par Penzé et Morlaix est également possible.

De Tréguier à Saint-Brieuc trois itinéraires médiévaux sont possibles, l'un qui suit la voie romaine par Pontrieux et Lanvollon, l'autre qui passe par le sud de Paimpol, Kerfot, Kermaria an Iskuit en Plouha et Notre-Dame de la Cour en Lantic, le troisième qui suit la côte au plus près par l'abbaye de Beauport en Paimpol, Plouézec, Lanloup, Plourhan, Binic et Pordic.

De Saint-Brieuc à Saint-Malo l'itinéraire médiéval probable suit une voie vraisemblablement antique par Morieux, Saint-Alban, Matignon et le Guildo. Un autre itinéraire médiéval voire antique est possible par Lamballe, la Hunaudaye et Corseul.

De Saint-Malo à Dol les pèlerins suivaient la voie côtière qui longe la Baie du Mont-Saint-Michel avant de passer par le Mont-Dol.

De Dol-de-Bretagne à Vannes, la voie romaine Avranches-Dol-Corseul-Vannes a du être localement légèrement déviée dès le début du Moyen-Âge voire au Haut Moyen-Âge, pour passer par Dinan, Trédias, Trémeur, Laurenan, La Trinité-Porhoët et Josselin.

De Vannes à Quimper, l'itinéraire médiéval suit également une voie romaine peu ou pas du tout déviée, par Sainte-Anne d'Auray, Brandérion, Hennebont, Pont-Scorff, Quimperlé, la Trinité en Melgven et Locmaria-an-Hent en Saint-Yvi. Entre Vannes et Hennebont, un itinéraire médiéval voire antique est également possible par Erdeven avec un franchissement de la Rivière d'Étel au Vieux Passage en Belz.

Le seul itinéraire vraiment incertain est celui de Quimper à Saint-Pol-de-Léon. Une voie romaine pouvait relier Quimper à Brest en traversant la rade de Brest à Lanvéoc, puis continuer vers Morlaix par Mespaul où on croisait une autre voie qui menait à Saint-Pol-de-Léon. Une variante terrestre de cet itinéraire pouvait passer par Le Faou et Daoulas. Une autre voie antique reliait Quimper à Roscoff par Lopérec, Sizun, Lampaul-Guimiliau et Plouénan. Des liaisons pouvaient aussi exister entre ces itinéraires, notamment du Faou à Lopérec. L'itinéraire Quimper-Morlaix par Landrévarzec, les Trois-Fontaines en Gouézec, Pleyben, Brasparts et Commana pouvait également être utilisé. Cette voie antique possible croisait la grande voie romaine Carhaix-Aber-Wrac'h au lieu-dit Ty-Croaz en Loc-Éguiner-Saint-Thégonnec. De la voie Carhaix-Aber-Wrac'h, au lieu-dit la Garenne en Guimiliau, se détachait une branche qui partait vers Saint-Pol par l'est de Guimiliau et Plouénan. Entre Commana et Guimiliau, un raccourci pouvait aussi exister, ce qui fait de cette voie Quimper-Commana-Saint-Pol un itinéraire intéressant. Depuis le début du XXe siècle, la plupart des pèlerins suivent cet itinéraire.

Une carte interactive pour se repérer sur le chemin

Une carte interactive est fournie. Elle fonctionne sur un simple navigateur et permet d'avoir en plein écran sur smarphone la position courante et l'itinéraire sur une carte IGN au 1/25000. Si la carte ne suffit pas, on peut diviser l'écran en deux, une moitié pour la carte, l'autre moitié pour le pas à pas qui s'affiche sous forme textuelle.

Une application Android

Une application Android Rando Tro Breizh est également disponible gratuitement a sur Google Play. Elle fonctionne comme la carte interactive avec des cartes IGN remplacées par des cartes OpenTopoMap. L'application est surtout utile dans les zones non couvertes pas le réseau 4G. Les cartes OpenTopoMap peuvent être préchargées et l'application peut fonctionner sans réseau.

Cliquer ici pour obtenir l'application : Rando Tro Breizh

Le fonctionnement est très simple. On sélectionne une étape Tro Breizh. La carte et la description textuelle s'affichent. La carte est automatiquement centrée sur la position courante qui est indiquée par un point bleu. On fait défiler manuellement la description textuelle au fur et à mesure qu'on avance sur le terrain.